Skip to content

Montage NFS sur réseau local

27 mars 2011

Afin de simplifier les échanges de données entre les PC de la maison, j’ai réalisé un montage NFS des espaces à partager. Le montage NFS permet d’accéder çà un disque dur physiquement comme s’il était sur la machine de travail, tandis que l’espace est sur un « serveur ».

J’ai changé récemment de PC, et je n’ai pas la volonté de transférer le disque dur. Afin d’accéder aux données sur l’ancienne machine, ceci est le plus simple. Mes deux machines ne sont pas toujours allumés, ceci est aussi une spécificité du montage qui va être fait.

Pour commencer, il faut installer les paquets nécessaires :
Sur le serveur:
sudo apt-get install nfs-common nfs-kernel-server
Sur le client :
sudo apt-get install nfs-common

Ensuite il faut réaliser les manips suivantes sur le serveur:
sudo gedit /etc/exports
Et on ajoute :

/Répertoire_à_partager_sur_Serveur/ 192.168.0.1/20(rw,all_squash,anonuid=1000,anongid=1000,sync)

Le premier élément est le répertoire que nous voulons partager, le second la ou les adresses IP autorisées à faire le montage (on peut mettre une seule IP 192.168.0.1, une plage d’IP sous la forme 192.168.0.1/20 ou 192.168.0.*). Le montage peut se faire simultanément sur plusieurs machines. Avec l’option rw les utilisateurs du montage peuvent lire et effacer des données en ne mettant que r, ils ne pourront que lire (et donc rien supprimer ou ajouter).

On redémarre le client:
sudo /etc/init.d/nfs-kernel-server restart

Il faut ensuite gérer la sécurité du système, en modifiant les fichiers /etc/hosts.deny et /etc/hosts.allow:
sudo gedit /etc/hosts.deny
Et on ajoute :

portmap:ALL
nfsd:ALL
mountd:ALL

sudo gedit /etc/hosts.allow
Et on ajoute :

portmap: 192.168.0.1/20
lockd: 192.168.0.1/20
nfsd: 192.168.0.1/20
mountd: 192.168.0.1/20
rquotad: 192.168.0.1/20
statd: 192.168.0.1/20 

En mettant bien les IP correspondant à votre exportation, bien sûr.

Maintenant on va sur le client :

On crée le point de montage:
mkdir /home/partage/
On modifie la table des montages :
sudo gedit /etc/fstab
Et on ajoute à la fin :

192.168.1.1:/Répertoire_à_partager_sur_Serveur   /home/partage   nfs    user,noauto    0   0

Où 192.168.0.1 est l’IP du serveur.
Mettre noauto rend le montage nfs manuel. Si le serveur est forcément allumé lorsque ce PC est mis en marche, vous pouvez mettre auto et le montage se fera tout seul. Le fait de mettre user avant noauto autorise tout compte de la machine à réaliser le montage nfs. Si vous voulez restreindre cette possibilité, créez un groupe nfs et incluez-y les comptes voulus.
Si vous conservez comme moi, l’option noauto, il faut créer un lanceur, à l’endroit voulu (par exemple /usr/bin pour être dans $PATH):
sudo gedit /usr/bin/mount_nfs
Et mettre dedans :

#! /bin/bash
mount /home/partage

Ensuite rendez le script éxecutable :
sudo chmod +x /usr/bin/mount_nfs
Lancez la commande
mount_nfs
Et vous avez accès au montage.

2 commentaires leave one →
  1. MisB permalink
    27 mars 2011 16 h 02 mi

    Merci pour cet article,
    tu peux aussi utiliser autofs pour monter tes partages en cas de besoin, tes partages se démontent une fois que tu as terminé ton transfert de fichiers.

  2. 28 mars 2011 14 h 30 mi

    Merci beaucoup, ton article tombe à pic !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :